You are here

Inspection du crochet et de la tige

EXAMINEZ LES COMPOSANTS IMPORTANTS DU PONT ROULANT POUR DÉTECTER LES SIGNES DE FATIGUE

L’assemblage du bloc inférieur d’un pont roulant est constitué de nombreux composants importants soumis à des charges et des pressions au cours de chaque cycle de levage. La défaillance du crochet peut être causée par une surcharge ou par un abus mécanique, mais elle est le plus souvent causée par l’accumulation de fatigue. Ces défaillances sont généralement issues d’une fissure de fatigue dans la tige du crochet. La tige du crochet, qui sert à transférer la charge sur la moufle à crochet, est supportée par le corps du bloc au moyen d’un palier à roulement et d’autres composants mécaniques qui sont visibles à l’œil nu uniquement lors du démontage.

Dans le cas d’une défaillance causée par la fatigue, vous pourriez ne pas remarquer de signes avant-coureurs. Une défaillance causée par la fatigue dépend de la charge, du degré de pression et du nombre de cycles de levage. Parmi les facteurs qui peuvent contribuer à l’accumulation de fatigue, on trouve les activités de grand levage, les modifications relatives à l’utilisation, les surcharges, les équipements archaïques et l’utilisation d’accessoires pour appareils de levage.

Essais non destructifs pour l’inspection des crochets de pont roulant

En plus de l’inspection visuelle et de la prise de mesures normalement effectuées pendant l’inspection du crochet, Konecranes a recours à une variété de techniques éprouvées d’essais non destructifs, comme l’utilisation d’un liquide pénétrant coloré ou de particules et de caoutchouc magnétiques. Plus important encore, le bloc inférieur est entièrement démonté. Par la suite, les composants importants – d’où proviennent généralement les défaillances de fatigue – sont examinés, dont la tige du crochet.