You are here

Récits de carrière

Leandro

Travailler dur et croire à l’entreprise - les clés qui pourraient vous ouvrir des portes que vous n’auriez jamais imaginées.
Springfield, Ohio, United States
Service Manager

Des opportunités internationales

Après avoir terminé mes études de commerce en Floride, je suis retourné au Brésil où une agence de recrutement locale m’a conseillé de contacter Konecranes. J’ai tout de suite aimé que l'entreprise soit présente dans autant de pays dans le monde. Je savais que je voulais commencer à travailler au Brésil mais que dans le futur j’aimerais aussi avoir l’occasion de travailler ailleurs pour Konecranes.

C’est formidable de faire partie d’une entreprise présente dans autant de secteurs au niveau mondial. Nos équipements et services de maintenance continuent à faire bouger les choses, qu’il s’agisse de matières premières ou de produits finis. En nous assurant de travailler de la manière la plus efficace possible, nous aidons nos clients à améliorer leur rentabilité et à maintenir une croissance continue.

Les défis et les collègues

Je travaille avec des collègues intelligents qui me mettent à l’épreuve au quotidien. Ils ne se contentent pas de me soutenir, mais m’encouragent également à me dépasser lorsque nécessaire. J’aime aussi le fait que nous apprenions chaque jour quelque chose de nouveau. Je suis sûr que nous contribuons à faire de Konecranes la meilleure entreprise de son secteur. Au fond, il suffit de trouver de nouveaux moyens pour renforcer notre efficacité et notre rentabilité, domaine dans lequel l'administration financière peut jouer un rôle important.

Rester sur le bateau

J’ai commencé chez Konecranes dans les bureaux brésiliens où je travaillais à la fois à la maintenance et aux équipements, mais aussi aux activités logistiques. J’ai maintenant l’opportunité de me développer professionnellement à Konecranes USA. Lorsqu'une entreprise traite ses employés de manière équitable et fait la lumière sur ses opérations quotidiennes, vous ne pouvez avoir qu’envie de travailler encore pour elle. Je prévois de bâtir ma carrière chez Konecranes dans les années à venir et, si possible, de ne quitter l'entreprise qu'à la retraite.